top of page

Renforcée mardi au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq pour le match entre la France et l'Ecoss

Deux personnes de nationalité suédoise ont été tuées lundi soir à Bruxelles par un homme armé. Le match entre la Belgique et la Suède a dû être arrêté à la mi-temps. Il s'agit d'un "lâche attentat" selon le Premier ministre belge.


Renforcée mardi au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq pour le match entre la France et l'Ecoss
Renforcée mardi au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq pour le match entre la France et l'Ecoss

La sécurité sera renforcée mardi 17 octobre au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq, près de Lille, lors du match amical entre la France et l'Ecosse après l’attentat à Bruxelles qui a fait deux morts, a appris la direction des sports auprès des autorités.


Deux personnes ont été tuées par des coups de feu lundi en début de soirée dans le centre de Bruxelles, et le suspect est en fuite, a annoncé à l'AFP le parquet de la capitale belge. Le parquet fédéral, chargé du terrorisme, a annoncé être saisi de l'enquête. Le Premier ministre belge a dénoncé un "lâche attentat" et déclaré que les deux victimes étaient suédoises.


Un match de football entre la Belgique et la Suède se déroulait lundi soir à Bruxelles, au stade Roi Baudouin, dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2024. Il a été interrompu à la mi-temps et les autorités examinent comment faire sortir les supporters du stade en sécurité, a précisé le Centre de crise belge. Le ministre de l'Intérieur français, Gérald Darmanin, a donné pour instruction lundi soir que soient renforcés les contrôles à la frontière avec la Belgique.


Source: franceinfo

bottom of page